Présentation

Souhaitant s'engager dans le mouvement de refonte de la formation continue des professionnels de santé, la SFETD développe une offre DPC ayant pour thème spécifique la douleur.

La formation en douleur en France

La formation douleur en France, après avoir été longtemps négligée, a été récemment intégrée dans divers cursus, médicaux et paramédicaux.
Souhaitant s'engager dans le mouvement de refonte de la formation continue des professionnels de santé, la SFETD développe une offre DPC ayant pour thème spécifique la douleur.

Formation générale à la douleur en deuxième cycle des études médicales : UE5

En 2004, la douleur a fait son apparition dans l’enseignement médical obligatoire du deuxième cycle médical (DCEM), sous la forme du module 6, qui regroupe l’enseignement de la douleur et des soins palliatifs.

En 2016, une nouvelle modalité d’examen final des études médicales (ECN) va être mise en place, sous une forme électronique, e-ECN.

A la faveur de ce nouveau programme, les anciens modules ont été refondus, sous l’appellation d’unités d’enseignement (UE), transversales.

Le module 6 perd sa spécificité douleur et soins palliatifs et se retrouve dans une UE large, l’UE5 : HANDICAP - VIEILLISSEMENT - DÉPENDANCE - DOULEUR - SOINS PALLIATIFS - ACCOMPAGNEMENT, avec 5 items consacrés à la douleur, dont un nouvel item « douleur et santé mentale ».

Formation spécifique pendant l’internat de médecine : le DESC

Depuis 2010, La douleur et les soins palliatifs font l’objet d’un nouveau diplôme médical spécifique, non qualifiant, dit du groupe I, c’est-à-dire en 2 ans, avec 2 stages pendant l’internat et 2 stages en post-internat, dans une année d’assistanat. L’inscription est soumise à l’accord du coordonnateur régional du DESC.

Actuellement, le nombre de poste d’assistant (2e année de DESC) est défini, par un financement spécifique national, permettant de financer en tout entre 32 et 34 postes par an, pour l’ensemble de la douleur et des soins palliatifs.

Formation post-doctorale qualifiante : la capacité douleur 

Il s’agit d’une formation post-doctorale, ouverte aux médecins thésés, sur lettre de motivation et après obtention d’un probatoire. La formation est de 2 ans, avec plusieurs capacités dans plusieurs universités en France. Ce diplôme est indispensable pour exercer comme responsable d’une Unité de la douleur.

Les Diplôme universitaires : DU

Il existe un grand nombre de DU, diplômes universitaires douleur. Ces DU sont des diplômes accessoires, non qualifiants, destinés soit exclusivement aux médecins, soit à une population infirmière et soignante, soit aux deux. La formation se fait en général en un an.

Le Master

La réforme en cours des études de médecine, et plus largement de toutes les études universitaires, passe par la réforme dite LMD (licence-Master-Doctorat). En 2014-2015, un master « douleur » va être mis en place, à l’université Paris 7 – Diderot.

Les IFSI

L’universitarisation de la formation infirmière, depuis 3 ans,  a accompagné une réforme du programme des IFSI. La douleur ne figure pas spécifiquement dans le programme, elle est enseignée dans de nombreuses unités d’enseignement (UE), dont l’UE2.11, de pharmacologie et thérapeutique.