Patients co-acteurs

Le patient doit être le premier acteur de sa prise en charge, notamment  en cas de douleur chronique. En effet, un des buts des programmes thérapeutiques proposés en SDC est d’obtenir rapidement son autonomisation par le contrôle des facteurs et comportements de renforcement la gestion des crises douloureuses et la gestion de ces traitements. 

Les associations de patients sont aussi des partenaires de premier plan.  Ces associations se sont particulièrement investies dans la mise en place de programme d’éducation thérapeutique et pour former les ‘patients experts’ qui peuvent intervenir dans certaines SDC.