Les acteurs de la prise en charge

Gérer la douleur est l’affaire de tous les professionnels de santé qui sont acteurs de la prise en charge.

La prise en charge de la douleur aiguë et chronique est une préoccupation et obligation légale et déontologique de tous les professionnels de santé, quelque soit le secteur d’activité ou son mode d’exercice. (Loi du 4 mars 2002, article R.4127-37 du code de la santé publique et article 37 du code de déontologie de l’ordre des médecins)

Plans douleur

Ce principe a bien été mis en exergue dans les plans douleur successifs mis en place par la Direction Générale de l'Offre de Soins (DGOS) pour le Ministère de la santé en partenariat avec la SFETD.                     

Lire la suite

Organisation hospitalière

"Tout établissement doit se doter des moyens propres à organiser la prise en charge de la douleur des personnes qu'ils accueillent (…)
L'évolution des connaissances scientifiques et techniques, ainsi que la mise en place d'organisations spécifiques, permettent d'apporter, dans la quasi totalité des cas, un soulagement des douleurs, qu'elles soient chroniques ou non, qu'elles soient ressenties par des enfants ou des adultes.
Une attention particulière doit être portée au soulagement de la douleur des personnes en fin de vie..."

Circulaire n°2006-90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées

 

Lire la suite

Les structures douleur chronique

La prise en charge relève également de structures spécifiques qui ont été identifiées par les autorités sanitaires en tant que structures référentes dans la prise en charge de la douleur chronique.

Lire la suite

Patients co-acteurs

Au delà des professionnels de santé de ces organisations, le patient doit être le premier acteur de sa prise en charge. 

Lire la suite