En exclusivité les lignes directrices de la SFETD

La mission du nouveau conseil d’administration, renouvelé pour moitié depuis quelques semaines, se poursuit sans fléchir et s’inscrit dans la durée des actions entreprises par mes prédécesseurs. Je souhaite déjà remercier tout le travail réalisé et les actions et missions engagées par le précédent conseil qui a travaillé sans relâche pendant ces deux années.

Nous allons poursuivre la politique d’échanges et de propositions avec les Autorités et Agences nationales. En effet, de nombreux sujets sensibles, concernant notamment les structures douleurs chroniques ou encore les HDJ, nous conduisent à poursuivre les actions engagées avec la DGOS, la CNAM et toute autre direction ou agence impliquée dans la Médecine de la douleur. A ce titre, les recommandations de bonne pratique sur les SDC sont en voie de finalisation. Ce document attendu, complémentaire du libre blanc publié l’année dernière, constituera un référentiel incontestable sur le fonctionnement des structures et sur leur indispensable pluridisciplinarité. A l’appui de cet ouvrage, nous continuerons de militer pour la sanctuarisation des structures et pour la pérennisation des postes car cette organisation constitue une exception française dont nous pouvons être fiers. Nous devons également travailler sur la sécurisation des actes dans les hôpitaux de jour qui sont souvent les seules activités bénéficiaires rattachées aux SDC, dans certains établissements.

Il ne faut pas oublier les correspondants douleurs du terrain, celles et ceux qui travaillent sans relâche pour le confort et la sécurité des patients, dans le cadre des CLUD mais aussi des missions du quotidien. La qualité de ce maillage et la présence même des CLUD contribuent incontestablement à la certification des établissements de santé par la HAS.

La pluridisciplinarité de la SFETD, avec ses 1800 membres, est une force et une chance car nous puisons dans l’expertise de chacun, les ingrédients qui nous permettent d’améliorer la connaissance et le soulagement de la souffrance de nos patients. Dès ce mois-ci, nous allons construire le programme du congrès 2019 qui se tiendra à Strasbourg du 27 au 29 novembre. Nous espérons vous y voir encore plus nombreux qu’à Lille.

Nous allons travailler pendant ces deux années pour encore mieux faire connaitre la SFETD en tant que Société à l’écoute et à la disposition de ses membres, des acteurs de soins mais aussi de la population.  

 

Frédéric Aubrun

Président SFETD

Retour vers les actualités